Les habitants d’Amiens Sud-Est et les personnels du collège Guy Mareschal interpellent les élu-e-s du département de la Somme

GuyMareschal

Madame, Monsieur,

C’est à un vote historique, sans précédent, que s’apprête à participer l’ensemble des conseillers départementaux de la Somme, au terme duquel la décision de fermer le collège REP+ Guy Mareschal sera peut-être prise.

Jamais le département n’a connu de fermeture de collège et, quand bien même une réorganisation du service public serait légitime afin d’accompagner l’évolution démographique actuelle, comment est-il sérieusement envisageable que soit sacrifié le seul établissement d’éducation prioritaire du Sud-Est amiénois regroupant des populations déjà fortement défavorisées, dans un département qui figure en 2e position au classement national de l’illétrisme ?

Les conséquences d’une si funeste décision ne laissent aucune place au doute puisque le regroupement quasi automatique du public de Guy Mareschal avec celui de Jean-Marc Laurent, aboutira inévitablement à une concentration sans précédent d’élèves défavorisés dans une structure d’une taille sans doute ingérable. A l’heure actuelle, Jean Marc Laurent peine déjà considérablement afin de maintenir une infime mixité sociale du fait d’un évitement conséquent vers d’autres établissements. Celle-ci ne manquera pas de disparaître immédiatement si le regroupement annoncé était amené à se concrétiser.

Quel élu sensé et responsable, sincèrement disposé à servir le bien commun, prendra la responsabilité d’accroître l’échec scolaire déjà massif chez ces populations ? Lequel assumera sans scrupule d’organiser une concentration de fragilités en tous genres, celle-ci débouchant, à n’en pas douter, sur une augmentation de l’absentéisme, à terme de la délinquance, voir même de la radicalisation ? Interrogé concernant notre fermeture lors de sa venue dans l’Aisne ce vendredi, le Ministre Blanquer a affirmé qu’il allait revenir très rapidement à Amiens afin d’accorder une attention toute particulière à ce collège REP+ avec internat. Le risque serait donc immense d’avoir scellé son destin contre l’avis du Ministre.

Au nom des habitants du Sud-Est amiénois, ainsi que des personnels du collège Guy Mareschal, nous vous demandons solennellement par ce présent courriel, de nous faire connaître votre position individuelle à ce sujet. Notre démarche s’avère profondément légitime dès lors que l’on considère normal qu’un élu de la République rende compte de ses décisions à la population qui en subira les effets.

En espérant vigoureusement que chacun d’entre vous ait conscience de la gravité de la situation, recevez Madame, Monsieur, nos respectueuses salutations.

Les habitants du Sud-Est et les personnels du collège Guy Mareschal.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :